Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Refuge Arpa

  • : Le blog du Refuge de l'Arpa - Adoptions chiens et chiots - Protection Animale SPA
  • : Bienvenue sur le blog de l'Association Rissoise de Protection des Animaux. Situé à Ris Orangis, le refuge ouvre ses portes aux adoptions les samedis et dimanches après-midi de 15h à 17h30
  • Contact
5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 19:06

 

Que vous soyez adoptants, adhérents, bénévoles ou simplement amis des animaux, vous êtes nombreux à avoir suivi les péripéties du déménagement de l’ARPA, peut-être aussi, à y avoir participé par vos dons ou par votre travail bénévole lors des grands travaux d’aménagement de l’ancienne fourrière.

 

Nos chiens sont maintenant bien installés et on pourrait penser que les problèmes sont résolus.

 

Ce n’est, hélas, pas le cas. Après un an et demi d’occupation des locaux rénovés, comme nous le craignions et comme nous l’avons répété encore et encore au Conseil Général et à la municipalité de Ris-Orangis, les charges financières que représente la nouvelle structure sont beaucoup trop lourdes pour la petite association que nous sommes.

 

Malgré les dons, malgré la prise en charge des travaux à hauteur de 40000 euros par la fondation 30 millions d’amis, à hauteur de 10000 euros par la fondation Brigitte Bardot, nous avons été obligés d’accepter un prêt de 50000 euros remboursable sur 5 ans de la part d’Altérité, l’association pour polyhandicapés qui s’est installée sur notre ancien site.

 

A cette dette, s’ajoute une avalanche de charges supplémentaires qui auparavant étaient soit inexistantes soit prises en charge par la municipalité de Ris-Orangis :

-facture d’eau (municipalité) = 7500 euros

-facture d’électricité (municipalité) = 18 676 euros

-entretien du réseau d’assainissement (municipalité) = 2000 euros

-entretien du système électrique (municipalité) = en cours de devis

-entretien des espaces verts (municipalité) = appel aux bénévoles

-abonnement et maintenance du système d’alarme (inexistant auparavant) = 1600 euros.

 

Ces nouvelles dépenses représentent un total d’environ 35000 euros alors que toutes nos ressources sont absorbées par les frais de nourriture, les frais vétérinaires, la partie des salaires (25%) restant à notre charge plus les cotisations sociales (l’ARPA emploie 5 contrats aidés, car avec 50 chiens, malgré toute la bonne volonté du monde, le recours aux bénévoles, par ailleurs pris par des obligations professionnelles et ou familiales, ne peut suffire à garantir le bien-être et la sécurité de nos animaux).

 

Malgré nos nombreuses lettres et réunions avec la municipalité, nous n’avons obtenu que des paroles rassurantes et des promesses de subvention dans tous les cas bien inférieures à tous
ces frais supplémentaires.

 

La municipalité nous suggère le mécénat, l’organisation de tombolas, les opérations caddie, les collectes de fonds sur internet. Tout cela est déjà mis en place depuis longtemps mais ce
sont des entrées ponctuelles qui ne nous permettent pas d’avoir une visibilité à long terme sur notre trésorerie.

 

Comment se sortir du piège financier de l’ancienne fourrière ? Nous n’avons pas des millions sur notre compte. Notre seule richesse ce sont nos chiens, nos bénévoles et nos employés.

 

Faites tourner au maximum, notre refuge ne peut pas fermer, nous voulons continuer à pouvoir sauver des vies mais sans vous rien n’est possible …

 

 

Repost 0
Published by Refuge Arpa - dans Fermeture-reconstruction
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 17:09

L'ARPA souhaite remercier toutes les personnes qui ont participé à l'inauguration de notre nouveau refuge :

bénévoles, salariés, adoptants, visiteurs, journalistes et les personnes de la mairie

Nous avons pris beaucoup de plaisir à voir nos anciens pensionnaires jouer dans l'herbe

Nous avons tous passé une excellente journée et merci pour vos généreux dons

 

coockie.JPG

Kika et Cookie qui font connaissance

 

 DSC00783.JPG

Lucky, la gentille

 

 DSC00784.JPG

Kika magnifique

 

 DSC00785.JPG

Kika

 

 DSC00786.JPG

  Lucky et Kika

 DSC00790.JPG

Cookie

 

 DSC00793.JPG

  Belka qui invite coockie à jouer

 

 DSC00794.JPG

  Tarmac et Belka font connaissance

 

 DSC00796.JPG

  Cookie et Tarmac

 

 DSC00798.JPG

  Tiesta Cookie Tarmac

 DSC00800.JPG

  Tiesta, pas rassurée d'être là

 

 DSC00802.JPG

Papi Tomy qui a 12 ans

 

 DSC00803.JPG

Tomy

 

 DSC00804.JPG

Almaz et Tarmac

  DSC00806.JPG

bébé Jocker

 

  DSC00808.JPG

Jocker

 

  DSC00811.JPG

 

la belle Zina

 

  DSC00812.JPG

Tya, obsédée du bâton

 

  DSC00814.JPG

Jep notre ancien tripattes

  DSC00815.JPG

Ozzy toujours aussi mignon

 

DSC00816.JPG

Irma qui ne tient pas en place

 

 DSC00818.JPG

Papi Hercule

 

 DSC00820.JPG

Whisky

 

 DSC00821.JPG

Hutch et Volt (le caniche)

 

 DSC00823.JPG

Hutch et Volt

 

 DSC00825.JPG

le mignon petit Paco

 DSC00827.JPG

Rebus encore un tripatte

 DSC00828.JPG

Rebus


 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Refuge Arpa - dans Fermeture-reconstruction
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 09:09

Comme promis les loulous sont bien installés

voici les nouvelles photos pour vous remercier de votre aide, ça vaut mieux qu'un long discours!

DSC00482.JPG

Ethon qui attend sagement

 


DSC00483.JPG

Réno tout content de sa nouvelle maison temporaire

DSC00484.JPG

Ptits loulous qui voudraient bien une famille à eux


DSC00485.JPG

L'une des cours de détente, il y a de quoi se dégourdir les patounes

DSC00487.JPG

Le gentil Droug

 


DSC00486

Rex et Roxane profitent du soleil hivernal

 


DSC00488.JPG

Deuxième grande cour de détente!

 


DSC00489.JPG

Rex surveille!

 


DSC00490.JPG

Tania et Tazou

 


DSC00492.JPG

Spirit qui aimerait bien trouver sa plaine pour une retraite paisible

 


DSC00493.JPG

Debby rassurée par Tyson



DSC00494.JPG

Le gentil Enzo

 


3.JPG

Sherrif et Léonara


4.JPG

La pauvre Madge qui en a marre... 11ans et demi, elle voudrait bien un panier retraite


a-mettre.JPG

Doug qui nargue ses voisins! 11ans et une pêche d'enfer

a-mettre-2.JPG

Les loulous nous surveillent et se demandent ce qu'on fait au lieu de les papouiller

 


DSC00495.JPG

de l'herbe

DSC00496.JPG

et de l'espace

   


Repost 0
Published by Refuge Arpa - dans Fermeture-reconstruction
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 10:38

fourriere.JPG

Cour de détente et aperçu des courettes

 

f-2.JPG

Courettes individuelles, avec la cour de détente à l'avant

 

Les travaux sont bientôt finis


Merci à tous ceux qui nous ont aidés financièrement ou qui nous ont prêtés leurs bras pour les travaux !


Bien entendu, nous avons encore besoin d’aide financière car ces travaux ont fait un trou dans notre budget !


Il ne nous manque « plus » que les toits des courettes Nous pensions déménager le 26 décembre car nous pensions qu’ils seraient livrés avant noël !


Malheureusement ils ne seront pas livrés avant le 8 ou 10 janvier ...

Nous avions vraiment hâte d’emménager nos loulous dans nos nouveaux locaux !

Sans toit, nous ne pouvons pas partir, les chiens risquent de sauter et de se retrouver chez leurs voisins de box !


Donc pour faire patienter tout le monde je vous fais partager quelques photos !

 

Vous comprendrez mieux pourquoi nous avons hâte d'y être !

 

L'équipe en profite également pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année !

f4.JPG

Partie intérieure chauffée (une trappe donne sur les courettes)

f3.JPG

Partie intérieure chauffée (une trappe donne sur les courettes)

Repost 0
Published by Refuge Arpa - dans Fermeture-reconstruction
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 09:38

 

MAJ du 08 décembre 2013, le chantier touche à sa fin. Il était temps, nous n'avons plus d'électricité au refuge, plus que jamais nous avons besoin de votre aide!

 

Notre vieux refuge vit ses derniers jours


Nous devons très rapidement partir dans les locaux de l'ex-fourrière départementale.

Celle-ci, très ancienne, n'est pas aux normes européennes obligatoires et présente des conditions de détention incompatibles avec un moyen ou long séjour, d'où la nécessité de travaux (agrandissement des boxes jusqu'au 5m² légaux, création de locaux sanitaires, ouverture des boxes vers l'extérieur, construction de courettes individuelles, cours de détente, coursives ...) 


Une poignée de bénévoles particulièrement courageux et motivés se charge de tout ce qui est cours, courettes, coursives avec du matériel acheté par l'ARPA

C'est une éconnomie considérable d'environ 30 000 €


Seulement, tous les travaux intérieurs doivent être confiés à des entreprises qualifiées car tous les murs de la fourrière sont en béton et doivent être démolis par sciage, ce qui est très couteux


Altérité, l'association qui construit sur la parcelle vendue, nous offre à titre gratuit un prêt de 50 000 €.

Nous avons sollicité l'aide des grandes fondations, en particulier celle de 30 millions d'amis qui nous soutient depuis de nombreuses années, ils ont accepté de payer 40000€ de travaux, un grand merci à cette fondation.

Nous établissons un dossier de demande de subvention exceptionelle auprès du conseil général qui n'a pas effectué les travaux de mise en conformité demandés par les services vétérinaires

Nous attendons les réponses


Nous nous adressons enfin à vous, adhérants, adoptants, amis de l'ARPA 

Si vous pouvez nous aider par un don, si modeste soit-il, faites-le, c'est maintenant ou jamais


Nous faisons tout pour sauver nos animaux et garder en vie notre refuge dont les chiens sont la seule richesse

 

***************************


Nous vous rappellons que l'ARPA est une association reconnues d'utilté publique et qu'à ce titre les dons qui nous sont versés bénéficient d'une réduction fiscal de 66% (exemple pour un don de 50 euros vous bénéficierez d'une réductiond'impôts de 33 euros, pour un don de 75 euros la réduction sera de 50 euros, pour 100 euros elle sera de 66 euros ...)

Les dons sont à envoyer à :

refuge ARPA

101 rue Pierre Brossolette

91130 RIS ORANGIS

 

Chèque à établir à l'ordre de l'ARPA  en indiquant au dos "travaux pour reconstruction"

 

Merci d'avance de votre soutien

 

les premiers dons arrivent, merci à tous, il ne faut pas baisser les bras

 


Brigitte F 100 Sylvie R 50 Noël C 60
Nicole D 500 Mr Chedevergne 50 Elodie G 30
Catherine H 100 Monique B 60 Emmanuelle F 200
Jean-claude D 300 Christiane R 20 Véronique J 350
Mireille L 50 Josette D 150 Cécile B 200
Julien T 100 séverine P  100 Jacques B 100
Martine R 100 Isabelle B 50 Olivier D 20
APEIF 43 Marie L 40 Karine R 100
Christelle MA 500 Geneviève B 50 Clothilde D 150
christine S 25 Astrid J 20 audrey D           20          
Alice M 20 Emilie R 200 Claudine A 50
Franck S 100           Sandie L           25           Michel M           30          
Marie L           60           Yannick L           30           Annie C            50          
Micheline+Roger P           150           Jeannine S           50           alberto R           20          
Nadine M 150           Nadège D           120           Yves LT           50
Isabelle G           100           Raphaela           20 Gérard C           100         
Marie-Andrée P           200           Michelle C           150           Sandra N           150          
Michel T           30           Annie C           50           Françoise M           100          
Anne lise R        50          Dominique G           120           Rolande K           150          
Jean marc S 30 Philippe B 30 Sabrina A 20
Marie Ange G 300 Annie D

200

Charlène Q 30
Alain R 40 jean-Marc B 30 Monique B 100
Monique et Michel O 100 Claudia F 50 Geneviève B           100          
Jacqueline C 100 M.S 15 Colombe M           100
Yannick E 200 Serge D 50 Manon L 50
Jean-Claude C 100 Association Yoga 100 Michel M           30          
Elise LT 38 Florence M 600 Patricia B 100
Martine R 80 Ginette M 300 Richard L 50
Celine C 50 Andrée M 100 Anne-lise R 30

 


Repost 0
Published by Refuge Arpa - dans Fermeture-reconstruction
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 20:56

Après des semaines de négociations, nous allons enfin avoir les clés de la fourrière :-)

 

Nous avons également l'autorisation de commencer certains travaux : démolition du petit muret de séparation dans chaque box, c'est notre priorité, et construction des cours de détente

 

Nous pouvons commencer fin juillet et avons jusqu'à début septembre pour faire tout ça !!

 

ça va pas chômer !

 

Nous cherchons donc des personnes ayant des connaissances en maçonnerie mais il nous faudra aussi sûrement d'autres compétences dans les semaines à venir

 

Si vous avez du temps libre et souhaitez nous aider, merci de nous contacter très rapidement  par mail :

 

refugearpa@gmail.com

 

Tous les squatteurs comptent sur vous !!

Repost 0
Published by Refuge Arpa - dans Fermeture-reconstruction
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 08:20

Grâce à votre soutien les choses avancent un peu mais la vigilance reste de mise !

 

Lors des deux difficiles entrevues du 28 juin, nous avons, semble-t-il, enfin réussi à faire comprendre aux personnes chargées de notre dossier que nos arguments n’étaient pas du « sentimentalisme » mais au contraire, se basaient sur la nécessité d’être en règle avec a législation en vigueur et les consignes de sécurité élémentaires

 

Nous espérons maintenant être réellement associés aux discussions et non plus considérés comme des excités qui se rabattent sur la protection animale pour compenser une quelconque inadaptation sociale ou une supposée incapacité de communiquer avec les humains !

 

Nous avons demandé au maire des écrits : une copie de la mise à disposition provisoire des locaux de la fourrière (je doute de l’obtenir ...), une lettre où la mairie dit son intention de nous y installer de façon pérenne, une autre officialisant le fait que nous servons de fourrière municipale provisoire en attendant une vraie convention

 

Tout va très lentement alors que la démolition du refuge est toujours prévue en septembre

 

Nous avons obtenu l’autorisation de faire certains travaux (insuffisants) mais nous n’avons toujours pas les clés de la fourrière

Nous sommes supposés niveler le terrain, refaire la clôture qui est très longue, construire des cours extérieures en moins de 2 mois

 

Pour obtenir une aide des grandes fondations, il nous faut des avis professionnels sur ce qu’il est techniquement possible de faire, des devis chiffrés, la garantie écrite du maire que cette installation est pérenne

 

Comme vous le voyez, nos chiens ne sont pas sortis d’affaire

 

Nous comptons sur vous pour ne pas nous oublier pendant la grande dispersion des vacances


 

« Respecter, aimer les animaux témoigne d’un progrès dans la civilisation.

Encore un petit effort si nous voulons être humains ! »

 

 

 

 

Repost 0
Published by Refuge Arpa - dans Fermeture-reconstruction
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 07:19

 

Notre déménagement ? Un marché de dupes !

Les négociations, si on peut les appeler ainsi, se déroulent très mal.

Les personnes chargées du dossier par la mairie de Ris sont sourdes à tous nos arguments.

Pour eux le dossier est déjà clos.

 

L’ARPA sera démolie en septembre et nous devons déménager à la fourrière sans avoir le droit d’y faire les travaux nécessaires au bien-être des chiens, y compris la construction de cours de détente.

 

Le Conseil Général a, parait-il, provisoirement mis à notre disposition les locaux de la fourrière jusqu’à fin 2013 à la condition express de ne pas toucher aux murs. Hors, il faut justement ouvrir les boxes vers l’extérieur pour humaniser les conditions de détention des chiens.

 

Impossible, nous dit-on. POURQUOI !!

 

Nous n’avons aucun écrit. On nous parle de l’élaboration d’un bail emphytéotique après cette période de transition. Rien ne nous dit que ce bail, si un jour il est conclu, ne maintiendra pas l’interdiction de faire des travaux en dur. En outre, il s’agit d’accords entre le Conseil Général et la mairie de Ris, l’ARPA n’y est même pas mentionnée.

 

Dans les locaux actuels de la fourrière (et nous le disons au maire de Ris depuis octobre) nous ne pouvons pas mettre des chiens habitués à être traités avec humanité, c’est une telle violence qui leur serait faite qu’ils ne peuvent que se laisser mourir ou devenir super agressifs. Les accidents seront inévitables, qui plus est la disposition des bâtiments empêche de porter secours rapidement à un bénévole ou un salarié en danger.

 

Le fonctionnement d’une structure comme la fourrière a un coût.

Jusqu’ici l’eau et l’électricité du refuge sont payés par la mairie (il en va de même pour les autres associations de Ris). Maintenant on nous parle d’une subvention évaluée selon la consommation moyenne en eau et électricité de la fourrière (que nous ne connaissons pas ...). Au delà du montant de cette subvention, ce serait à nous de payer.

Comme on nous l’a dit si gentiment, les associations étant connues pour leur  tendance à la gabegie, il faut bien les responsabiliser !

 

Evidemment, l’ARPA qui a déjà bien du mal à rester à flots financièrement parlant , ne peut pas supporter un surplus de dépense qui se chiffrerait à plusieurs dizaines de milliers d’euros, d’autant plus que les médias nous annoncent des hausses de 30% pour les factures EDF et eau d’ici 2015.

Je ne parle même pas du coût des travaux qui, s’ils nous étaient finalement autorisés, seraient 100% à notre charge !

 

Depuis la fermeture de la fourrière, 17 chiens ont été attachés sur le parking du refuge, 5 nous été apportés par la police municipale de Ris.

Nous les avons tous acceptés malgré la charge supplémentaire que cela représente.

 

On sait bien se servir de nous mais il n’y a aucun retour.

Nous ne sommes pas des interlocuteurs mais des mendiants qui doivent être reconnaissants qu’on ne les mette pas à la porte sans autre forme de procès.

 

Ce n’est pas nous qui avons demandé à partir après 33 ans d’aides apportés aux animaux et de services rendus gratuitement au public.

 

Au cas où l’on nous soupçonnerait de noircir le tableau voici un extrait tiré d’un livre de Madeleine Chapsal où elle décrit la fourrière départementale et l’effet qu’elle produit sur les chiens

Première rencontre avec Mambo, placée sous le signe du concert hurlant des chiens condamnés à mort :

« A la fourrière de l’Essonne, alors toute nouvelle, nous sommes précipitamment venu cherché Mambo. Dans cette antichambre pourvu de plusieurs portes, dont l’une pour la mort, tous les chiens se sont mis à hurler.

Ils nous appelaient à leur secours

Implorations brutalement stoppées dès que nous avons pris celui-là.

Les autres se sont tus –inutile de continuer à appeler.

C’est dans le silence que nous sommes remontés dans notre voiture ... Le chien debout à l’arrière du break ne nous lançait pas un  regard : il avait les yeux fixés sur la route qui le ramenait à la vie.

Il [a gardé] son attitude figé, attendant, c’était manifeste, qu’on sorte au plus vite de ce département maudit » Madeleine Chapsal – L’Ami chien – édition Stock au livre de poche

 

 

Quelques précisions :

- Les boxes de la fourrière de l’Essonne font 1,5 m de largeur

- Un grand chien ou un molosse n’a pas la place de se retourner  sans se contorsionner

- Pas de place non plus pour un panier : chaque minuscule boxe est en plus, divisé par un muret derrière lequel le chien est censé trouver un minimum de calme (c’est « son coin nuit » ....)

 

************************************************************************************************************************************

Il faut que nous fassions des travaux AVANT d'emménager à la fourrière

Il faut que la mairie et/ou le Conseil Général nous aide financièrement pour engager ces 1er travaux et les autres

N'hésitez pas à écrire au maire de Ris et/ou à diffuser cet appel sur les réseaux sociaux

Notre prochain RV a lieu vendredi 28 juin

Nous comptons sur votre soutien qui, jusqu'à présent,  ne nous a jamais manqué

 

Mairie de Ris-Orangis
A l'attention de Mr RAFFALI

Place du Général de Gaulle
91 130 Ris-Orangis

ou

Contact@ville-ris-orangis.fr

en indiquant en objet : A l'attention de Mr RAFFALI


Repost 0
Published by Refuge Arpa - dans Fermeture-reconstruction
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 21:35
 

 

L’ARPA va retrouver un toit mais … y’a du boulot

Les squatteurs vous appellent à la rescousse pour ne pas se retrouver dans un univers carcéral

 

Mr Raffali, maire de Ris-Orangis, a obtenu du Conseil Général que les locaux de la fourrière récemment fermée soient mis à disposition de l’ARPA

 

C’est une très bonne nouvelle mais … une fourrière n’est pas un refuge

Pour voir le plan  plan_fourriere_vignette.jpgcliquer sur la vignette

 

Des boxes minuscules disposés le long d’un couloir, sans accès vers l’extérieur, sans lumière naturelle, sans contact direct avec les humains ou les autres chiens, dans le vacarme permanent et assourdissant des aboiements, ne peuvent pas, tels quels, accueillir les chiens de l’ARPA habitués à sortir quand ils veulent dans leurs courettes, à se dégourdir les pattes dans les grandes cours de détente, à jouer et se promener avec les bénévoles et les salariés dont ils observent les activités tout au long de la journée

 

Aussi, nous vous appelons à l’aide afin que puissent rapidement être effcetués les travaux qui permettront à nos squatteurs d’attendre une famille dans de bonnes conditions

 

Nous avons besoin d’argent, bien sûr, mais également de bras (maçons et bricoleurs chevronnés bienvenus) et d’infatigables bénévoles multifonctions (nettoyeurs, câlineurs, toiletteurs, lanceurs de baballes, promeneurs …

 

Vite !!! On déménage !!!

Repost 0
Published by Refuge Arpa - dans Fermeture-reconstruction
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 20:45

Un grand merci à Marion Krempt journaliste au Parisien pour la publication, ce jour, d'un article sur notre refuge et l'incertitude de son devenir :

 

Pour le lire, c'est ici : 

http://www.leparisien.fr/ris-orangis-91130/l-association-de-protection-des-animaux-aux-abois-03-01-2013-2450827.php?error=6024

 

 

 

 

Repost 0
Published by Refuge Arpa - dans Fermeture-reconstruction